Retour sur ma participation aux rencontres annuelles des élus de Seine-Maritime

J’ai pris part le 28 septembre 2013 aux rencontres annuelles des élus de Seine-Maritime. Sur invitation du président du Conseil Général Monsieur Didier Marie, j’ai réalisé une intervention portant sur la place des citoyens dans la conduite de politiques publiques durables. Dans un contexte de mutation institutionnelle importante où la mutualisation et la coopération sera une donnée-clé pour la conduite de politiques publiques comment faire pour inclure les citoyens pour mener des politiques publiques durables ? 

La vidéo de la rencontre sera prochainement en ligne, pour avoir un aperçu, il y a toujours le lien de France 3 Normandie qui a réalisé un reportage sur cette journée. 

http://haute-normandie.france3.fr/2013/09/28/reunis-rouen-les-maires-de-seine-maritime-inquiets-pour-l-avenir-327679.html

Publicités

Reproduction de l’article L’urbanisme, les politiques publiques & la « carticipation »

Par Julien Le Bot (merci beaucoup! : voir le site http://yakwala.fr/ où on trouve de nombreux articles et interviews des acteurs qui font bouger chaque jour un plus les lignes entre numérique, démocratie, information et territoires). 

« L’universel, c’est le local – mais sans les murs ». Cette maxime, qui prend tout son sens si l’on prend le temps de se pencher sur l’histoire de « Douarnenez, République des pêcheurs », pourrait aussi nous servir de mantra pour la rentrée. A quelques mois des municipales de 2014, nombreuses sont les initiatives destinées à transformer les usages quotidiens, à infléchir les politiques locales, et à tenter de remettre le tout-venant, vivant humblement en son quartier, au centre de son territoire « vécu ». L’opération Carticipe Strasbourg, lancée par Rue89 Strasbourg et le cabinet Repérage urbain, est de celles-ci. Entretien avec Benjamin Hecht, urbaniste, pour évoquer cette aventure et son précédent lavallois. Parce que la « concertation » n’est pas qu’une affaire de retraités grincheux, et parce qu’il faut tous qu’on s’y mette.       

 

 

C’est donc une histoire qui commence à Laval, se prolonge à Strasbourg, et entrouvre bien des pistes pour la réutilisation de données publiques, la collecte d’informations, et la gouvernance (locale) ouverte. L’urbanisme nourrit ses réflexions en partant du terrain. Et quoi de mieux que de partager un outil pour redessiner un territoire. Une perspective qui, si elle déplace les enjeux de pouvoir, pourrait aussi changer quelques règles du jeu politique local.

Au micro, Benjamin Hecht, urbaniste associé du cabinet Repérage urbain

 

 

https://soundcloud.com/julien-le-bot-1/lurbanisme-les-politiques